Pour une autre politique culturelle à l’étranger, sauvons les centres culturels français !

Non aux restrictions budgétaires qui frappent les centres culturels français à l’étranger !

Céline Clément, candidate Front de Gauche dans la Ière circo de l’étranger ; Michèle Parravicini, candidate Front de Gauche dans la 8ème circo de l’étranger ; Jean-Baptiste Plouhinec, candidat Front de Gauche suppléant dans la Ière circo de l’étranger ; Guillaume Mariel, candidat Front de Gauche suppléant dans la 8ème circo de l’étranger ;

Maison de France à Berlin

Maison de France à Berlin

Non content d’apparaître comme le premier gouvernement de gauche à réduire fortement le budget du Ministère de la Culture dans le projet de loi de finance 2013, le gouvernement PS-EELV poursuit le démantèlement du réseau culturel français dans le monde. Il annonce la fermeture de la Maison de France à Berlin et s’inscrit une fois de plus, dans une continuité choquante avec les politiques Sarkozy dans ce domaine : application dogmatique de l’austérité tous azimuts et mise en œuvre de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP).

« Nous mettrons en œuvre un plan quinquennal de relance de l’action culturelle extérieure de la France » lisait-on dans le programme socialiste en 2012. En oubliant une fois de plus leurs promesses, le gouvernement Hollande et les actuels députés de l’étranger PS-EELV qui ont voté les plans d’austérité, s’attaquent désormais à l’un des fleurons de la coopération culturelle franco-allemande, l’année même de l’anniversaire des 50 ans du traité de l’Élysée.

Dans les années 2000, sous la droite, une première vague de fermetures et de restructurations a ainsi touché de nombreux centres dans le monde : réduction des dotations, suppression de postes, fusion des services culturels des ambassades et des instituts, précarisation scandaleuse des personnels en contrats locaux, marchandisation des programmes culturels en exigeant une augmentation du taux d’autofinancement de ces centres. Près d’un tiers des centres culturels français a fermé dans les années 2000 et la dotation qu’ils reçoivent a baissé de 10% en 2011-2013 par rapport à 2010. Aujourd’hui, cette hémorragie continue.

Le Front de Gauche des Français de l’étranger condamne ces politiques comptables à courte vue et demande à ce que le réseau de coopération culturelle et linguistique dans le monde soit préservé et revitalisé. Celui-ci facilite les rencontres entre les publics et les artistes à travers le monde et reste le vecteur central d’une politique de coopération internationale enviée par de nombreux pays, dans le domaine de la francophonie, du livre, des échanges artistiques, du débat d’idées et du cinéma.

Les candidates du Front de Gauche apportent leur soutien aux personnels en colère de l’Institut de Berlin, au public attaché à ce centre dynamique et appuient les mobilisations que le Front de Gauche Allemagne des Français de l’étranger a entreprises. Elles s’associent à tous les acteurs de la diplomatie culturelle, précaires ou décideurs, qui pensent que cette situation ne peut plus durer.
Les candidates FG aux élections législatives partielles de la Ière et 8ème circo s’engagent à défendre une tout autre logique et à promouvoir à l’Assemblée nationale une vraie politique de gauche pour la culture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s