Qui sommes nous ?

 

 

bganaelle 2014 (12)

Ganaelle Bressoud – Politis

Diplômée de l’Ecole Boulle et de l’Ecole d’architecture de la Villette à Paris. Installée depuis 2000 en Grèce à Patras, mariée, un enfant.

Exerce le métier d’architecte depuis 10 ans en Grèce tout en développant parallèlement depuis 7 ans, en tant qu’artiste peintre, des activités pédagogiques autour de l’apprentissage du dessin et de la peinture auprès d’enfants et adultes dans des structures privées et publiques.

Membre du bureau depuis 2012 de l’Association Francophone d’Achaïe opérateur du Programme FLAM.

Les raisons de mon engagement sont liées à un parcours personnel qui privilégie les rapports humains ; à la situation économique qui oblige à ne pas rester neutre devant la gravité de la situation,  à la solidarité qui peut exister entre les habitants de ce pays, francophones et Grecs.

 

pfilcoupeprintempsMireio Villenave

La Grèce d’aujourd’hui – en proie au chaos de la crise, mais aussi fertile en initiatives multiples, en réseaux de solidarité – c’est le pays où j’ai choisi de vivre.

Aux antipodes de l’hégémonie de la finance qui assassine les hommes, je veux croire à la dignité de chaque personne humaine, je veux croire à la solidarité.

C’est au nom de ces valeurs que je m’engage sur cette liste.

     VASSILIS    Basile  DELIVORIAS  (Vassilis)

Etudiant en Sciences économiques, à l’université du Pirée, j’étais militant d la jeunesse LAMBRAKIS. J’ai dû me réfugier en France en 1968. J’ai alors travaillé comme OS à l’usine Renault om j’étais responsable CGT des travailleurs migrants. J’ai continué mes études d’économie à la faculté rue d’Assas, pendant 2 ans.

Ancien militant du Parti Communiste français et grec, j’ai obtenu l’asile politique en France en 1971. Je suis devenu français en 1974, et j’ai participé à toutes les luttes de la classe ouvrière, jusqu’à  mon retour en Grèce en 1981.

J’ai ensuite travaillé à la banque nationale d’Athènes, à l’agence centrale, jusqu’à ma retraite.

Je continue à militer au Front de Gauche et à SYRIZA.

Michèle PMichèlearravicini

Enseignante en biologie, écologiste, j’ai une longue et riche expérience de vie à l’étranger, dans les DOM, je connais donc bien les difficultés de l’expatriation. Cette  expérience professionnelle est complétée par un engagement social, syndical, culturel et associatif.

Travaillant actuellement en Grèce, au cœur de la tourmente, je suis pleinement au fait des réalités sociales, des enjeux politiques, économiques et écologiques, ainsi que des bouleversements en cours et des mouvements qui secouent le monde méditerranéen.

Pourquoi cet engagement politique ?

Comment ne pas être alors attirée par l’’extraordinaire dynamique du Front de Gauche qui intéressent non seulement tous les Français mais aussi tous les Européens et les peuples du bassin méditerranéen terriblement trahis, touchés par la crise ?

Comment ne pas vouloir que la France se reconstruise comme la patrie des droits de l’Homme ?

Comment vivant dans une Grèce, pillée, saccagée, colonisée, dans l’épicentre du désastre européen, ne pas m’engager pour défendre les français de l’étranger, en particulier pour ceux qui subissent la crise de plein fouet  : baisse des salaires, des retraites, pour les précaires, les chômeurs… et pour tous les autres

Candidate aux Législative de 2012 et 2013  pour la 8e circonscription des Français de l’étranger, confortée par notre score très encourageant,  je me présente actuellement comme tête de la liste  Front de Gauche pour les élections consulaires de mai 2014.

Notre liste comporte 7 candidats.

Nous nous battons pour une Europe des peuples, une Europe de la paix, solidaire, sociale, démocratique et écologique.

 Pourquoi cette nouvelle candidature ?

Les espoirs de changement promis par le gouvernement PS-EELV ont fait vite suite à une grande déception. La crise s’est encore accentuée : précarité, chômage en constantes augmentations  accompagnés par une régression au niveau des droits du travail, d’une nouvelle réforme des retraites

Plus que jamais, nous devons nous prononcer contre cette politique d’euro-austérité en envoyant un signal fort signifiant notre réelle volonté de changement

Des axes forts pour l’Humain d’Abord : rejet de l’austérité et démocratie participative !

Pour un service public de qualité à destination des français de l’étranger : non à l’austérité !

2 réflexions au sujet de « Qui sommes nous ? »

  1. Un petit mot d’encouragement pour votre campagne que je soutiens… Je voterai pour vous en Italie en mai… Bravo pour votre courage… nous avons besoin des idées de la vraie gauche pour faire bouger l’Italie, cette « belle endormie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s