Mon appel

L’Europe toute entière subit un changement d’époque paradigmatique sans que soient exposés aux peuples souverains les tenants et les aboutissants de tels changements.

Le Sud, sa périphérie la plus dégradée en paie les effets en premier et sert de laboratoire pour toutes les déstructurations du droit du travail, des acquis sociaux et des politiques environnementales, à cela nous ne nous résignons pas.

Il y a moins d’un an nous avons participé de manière décisive, ou accueilli avec grand soulagement, la défaite du candidat de droite à l’élection présidentielle française.

Le changement annoncé devait donner quelques fruits et l’Humain être remis au centre des politiques qui nous gouvernent.
Force est de constater que ce changement s’est immédiatement dilué dans la continuité de ces dix dernières années et que grand nombre des réformes-phare de la campagne ont été oubliées, à cela nous ne nous résignons pas.
Grèce, Italie, Malte et Chypre sont à l’avant-garde de ces prétendues politiques d’ajustement structurel qui broient les solidarités nationales, destituent de leur souveraineté les peuples et les parlements élus au profit des solutions de la finance internationale mortifères à très court terme , à cela nous ne nous résignons pas.

Sur le pourtour méditerranéen se poursuit la danse macabre de la guerre comme unique solution des controverses internationales et la France du « Changement » ne trouve rien de mieux à faire que de s’inscrire dans la continuité des guerres du quinquennat précédent, quand elle ne s’en fait pas la promotrice illuminée, à cela nous ne nous résignons pas.
Enfin la Méditerranée, notre agora commune, lieu de rencontres et d’échanges de nos peuples et de nos cultures, mer(e) féconde d’amour et de beauté a été réduite dans le pire des cas en une immense décharge où enfouir les produits toxiques de notre société malade, et dans le meilleur, devient la source épuisable d’approvisionnement de nos envies, à cela nous ne nous résignons pas.

C’est pour cela que nous, citoyens de France et des pays du bassin de la méditerranée orientale nous nous engageons aux côtés de la candidate du Front de Gauche Michèle Parravicini et de son suppléant Guillaume Mariel pour la législative partielle de la 8ème circonscription des Français de l’Etranger.

Pour envoyer un signal fort à la France du « Changement » mort-né qu’une alternative crédible et déterminée s’est mise en marche sur les rives de la Méditerranée.

Pour accélérer les pas vers la transition écologique et l’abandon définitif du système productiviste et capitaliste.

———-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s