Appel pour le 5 mai

Appel des Français de l’Étranger du Front de Gauche pour le 5 mai 2013

Résidant loin de France, dans des pays dont les institutions sont parfois très différentes des nôtres, nous observons avec inquiétude les aléas que connait la chose publique en France. La République est née de la grande Révolution, elle a été défendue face aux fascismes et ressourcée par le Conseil National de la Résistance en 1944. Elle est le ciment universel et fédérateur de tout un territoire « un et indivisible » et d’un contrat social qui associe tous les citoyens français quel que soit leur lieu de résidence de Quito à Budapest.

Nous, Français résidant hors de France, regrettons l’image ternie de la République française dans le monde, qui non seulement n’a pas de prise sur les questions de développement et de coopération avec les pays du Sud, mais mène une politique belliqueuse, néo colonialiste ; qui n’a pas le courage de demander des comptes à ceux qui, par incivisme, choisissent « l’optimisation fiscale », voire la fraude ou l’exil fiscal ; qui raisonne en comptable et réduit comme une peau de chagrin la coopération culturelle et universitaire à l’étranger, ainsi que les services publics scolaires, consulaires, sociaux auprès des deux millions et demi de concitoyens de l’étranger. Nous observons cette crise de représentativité dans les élections qui nous sont ouvertes, les législatives d’abord, avec des taux d’abstention très importants, sans oublier les élections « de proximité » pour l’Assemblée des Français de l’étranger qui ont du mal à mobiliser. Le projet d’élections consulaires actuellement en débat au Parlement, mal ficelé, n’est pas le fruit d’un travail de terrain avec les associations et les citoyens de l’étranger, c’est une réforme qui pense d’abord aux économies et aux intérêts des grands partis. Cela risque d’accentuer la distance qui se creuse, hors de France, entre citoyens et institutions.

Dans les pays qui nous accueillent, quand la représentativité est en crise, quand il y a un hiatus systémique entre le peuple et ceux qui le gouvernent, quand l’extrême droite menace la démocratie, nous soutenons et avons souvent soutenu les mouvements citoyens et populaires qui proposent des processus constituants, comme en Amérique latine, en Afrique du Nord, dans le monde arabe, en Europe du Sud ou de l’Est.

Pour ces mêmes raisons, nous nous associons donc à l’appel pour une marche citoyenne en faveur d’une 6ème République le 5 mai et appelons vivement tous nos concitoyens de France ou de l’étranger à se joindre à la grande marche de Paris ou à manifester devant leurs ambassades et consulats.

Les premiers signataires

Michèle Parravicini, Grèce, candidate Front de Gauche à l’élection législative partielle de la 8ème circonscription des Français de l’étranger
Céline Clément, candidate Front de Gauche Amérique du Nord à l’élection législative partielle de la Ière circonscription des Français de l’étranger
Guillaume Mariel, Italie, candidat Front de Gauche suppléant à l’élection élection partielle de la 8ème circonscription des Français de l’étranger
Jean-Baptiste Plouhinec, Québec-Canada, candidat Front de Gauche suppléant à l’élection partielle de la 1ère circonscription des Français de l’étranger
Christophe Darceaux, Burkina Faso, FASE, Front de Gauche Afrique
François Ralle Andreoli, Espagne, Bureau National du Parti de Gauche
Thomas Van Zwol, Belgique, co-secrétaire du Département des Français de l’étranger du Parti de Gauche
Loïc Petit-Guillaume, Etats-Unis, trésorier du Département des Français de l’étranger du Parti de Gauche
Céline Meneses, Belgique, Bureau National du Parti de Gauche, membre du Bureau exécutif du parti de la gauche européenne
Vincent Liegey, Budapest, Objecteur de Croissance et co-auteur d’Un Projet de Décroissance
Eric Bourguignon, Allemagne, Front de Gauche 7ème circonscription de l’étranger
Guillaume Delarue, Royaume-Uni, trésorier comité Europe du Nord, Parti de Gauche
David Gomes, Kenya, secrétaire du Comité Afrique-Asie-Pacifique au Parti de Gauche
Jamel Chargui, Tunisie
Lalo Piñon, Buenos Aires,
 Parti de Gauche    
Matthieu Le Quang, Équateur, 
Enseignant chercheur à l’Instituto de Altos Estudios Nacionales de Quito
Philippe Ogonowski, Espagne, Front de Gauche Barcelone
Hélène Bougault, Italie, Front de Gauche Rome
Georges Giraud, Front de Gauche Athènes  
Tatiana Jarzabek, Royaume Uni,
déléguée CN du Parti de Gauche
Pierrick Nunsbaum, Allemagne, délégué CN du Parti de Gauche
Jean Louis Touton, Nigéria, Front de Gauche
Claire Martin Hernandez, Espagne, Parti de Gauche
Thierry Stasica, Allemagne, trésorier comité Allgne /Europe de l’Est, Parti de Gauche                                                                                Philippe Nadouce, Royaume Uni, co-secrétaire comité Europe du Nord Parti de Gauche
Jérôme Nassoy, Alicante, Espagne
Simon Dubois-Yassa, Madrid, Parti de Gauche
Jean-Pierre Lohrer, Espagne
Manuel Ortega, Royaume-Uni, étudiant, Parti de Gauche
Sophie Lebrun-Grandié, Royaume-Uni
Françoise Bonnetier, Espagne
Christine Manie
, Royaume-Uni
Sandra Alvarez Molina, Madrid, Espagne
Antoine Candelas, Madrid,
retraité de l’enseignement, militant du PSOE, sympatisant du Parti de Gauche
Georges Giraud, Athènes
Yves Gene, Équateur 
Joelle Gene
, Équateur
Françoise Bonnetier, Madrid, Espagne
Florence Borot, Etats-Unis, Front de Gauche

3 réflexions au sujet de « Appel pour le 5 mai »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s