Commémoration à Thessalonique, la Jérusalem des Balkans

Mardi 14 mai, Michèle Parravicini s’est rendue au musée juif de Thessalonique où elle a été reçue par Mme Erika Perahia Zemmour, responsable du musée. Elle était accompagnée par  Mr Triantafylos Mitafidis, historien et représentant du Syriza à la mairie de Thessalonique.
MichèleIl y a 70 ans, la ville de Thessalonique, longtemps considérée comme la Jérusalem des Balkans, comprenait une très importante communauté juive. Celle-ci fut presque totalement décimée : entre mars et août 1943, plus de 47 000 grecs de confession juive furent déportés dans les camps d’extermination nazis. 98% d’entre eux y moururent, parmi lesquels de très nombreux enfants.

Michèle Parravicini s’est ensuite rendue au Mémorial de toutes les victimes de la déportation pour s’y recueillir. L’anniversaire de la déportation des Juifs de Thessalonique coïncide en France avec le 70ème anniversaire du CNR (Conseil National de la Résistance).
SAM_0876recadréIMG_1830recadréaffiche rouge

Rappelons que dans les années 1942-1943, un groupe de résistants armés s’est illustré par des faits d’armes absolument extraordinaires, conduisant tous les deux jours des opérations armées contre l’occupant nazi avec un courage inouï. Il s’agit du groupe Manouchian, composé d’étrangers communistes qui, pour la majorité, étaient Juifs.

Lavilliers chante l’affiche rouge:

http://www.youtube.com/watch?v=NWl9g9ebr8w